L’objet du moment

L’objet du moment

Le diagnostic archéologique mené en 2007 à Bourges, au lieu-dit « Grand Mazières », en amont de la construction d’un lotissement, a notamment livré une dizaine de sépultures datées de l’Antiquité.

L’objet du moment

Dans l’une d’elles, datée du 4ème siècle de notre ère, le défunt était placé à l’intérieur d’un cercueil et entouré d’un vase en céramique, de deux paires de chaussures à semelles cloutées ainsi que de 52 fragments de verre. Leur étude et leur assemblage ont permis de reconstituer un gobelet (complet) soufflé en verre verdâtre, à lèvre légèrement évasé. Sa hauteur est de 10.3 cm pour un diamètre de 9.6 cm.

 

 

 

Ce gobelet présente un intérêt particulier car sur le fond apparaît une inscription moulée en cercle, unique à ce jour :

AMATOR FEC(IT)

AMATOR est un nom de pérégrin* italien répertorié dans la cité éduenne** alors que FECIT signifie faire dans le sens créer, produire.
Nous pouvons donc faire la traduction suivante : « Amator l’a fait/fabriqué »

*Dans l'Empire romain, les pérégrins sont des étrangers, hommes libres, habitant les provinces conquises par Rome, mais ne disposant pas de la citoyenneté romaine, ni du statut juridique des Latins.
**Les Éduens étaient établis dans les actuels départements français de la Nièvre et de Saône-et-Loire ainsi qu'au sud de celui de la Côte-d'Or et à l'est de celui de l'Allier