Vous êtes dans : Accueil > Environnement > Présentation > Missions > Etudes des ordures ménagères : nos déchets à la loupe !

Etudes des ordures ménagères : nos déchets à la loupe !

La composition des ordures ménagères est diversifiée car nous y jetons les déchets que nous pensons « non valorisables », parfois à tort.
2 tonnes ont été prélevées pour connaître précisément le contenu de nos poubelles (230 kg/hab-an).

Bourges Plus a en charge la collecte des ordures ménagères (OM) et des déchets recyclables des 50 000 foyers de l’Agglomération.
Concrètement, c’est le traitement des déchets qui représente la partie la moins connue de cette compétence.

Afin de disposer d’une bonne connaissance des déchets traités, une étude à été confiée au bureau d’études Inddigo en 2012, avec pour objectifs :

La méthodologie de l’etude

Des échantillons de 250 kg minimum ( pour un poids total d'environ 2T) ont été prélevés directement au Centre de Traitement et de Valorisation des Déchets (CTVD) route des 4 vents à Bourges.
Ce site a pour vocation de procéder au tri  et au compostage des OM de toute l’agglomération. En 2012, près de 24 000 tonnes ont été traitées.

Les objets d'un diamètre inférieur à 20 mm ont été pesées sans tri préalable, car ils sont difficilement identifiables en raison de leur petite taille.
Pour les autres, ils ont été triés et classés en 13 catégories et 30 sous-catégories puis pesés.

Les résultats

Composition moyenne

Comparaison avec les chiffres nationaux

En 2008 et 2009, une campagne nationale de caractérisation des OM (Campagne MODECOM) a été menée par l’Ademe. La ville de Bourges a fait partie du panel des communes échantillonnées.
Par rapport à cette composition moyenne nationale, il y a dans nos poubelles :

 

Analyse et préconisations

Le tri sélectif : emballages, papier et verre

26,4 % des OM sont constituées d’emballages ménagers recyclables (Cartonnettes, bouteilles et flacons plastiques, emballages métalliques et alu), de verre et de papier.
Pour ces 2 « flux », le manque à valoriser s’élève à 52 kg/hab/an. Pour information, en 2012, 46 kg/hab/an ont été triés et déposés « correctement ».

Soit un potentiel à capter en collecte sélective de :

Quelques gestes simples